L'exposition temporaire de la saison


  

Du 4 avril au 18 octobre 2020  " Le pain et le vin" En cours de montage


 


 

Les expositions temporaires déjà réalisées au Musée


Du 24 mars au 15 novembre  2019

 « Femmes de têtes, femmes de cœur, des protestantes engagées »

 

L’exposition ayant pour thème des femmes protestantes engagées, pionnières, militantes du XVIe siècle à nos jours, de Marie Durand à Anne Veaute, de Simone Iff à Elisa Lemonnier, sans oublier Jeanne D’Albret ou Eugénie Bost… sera déclinée dans le parcours permanent du musée et complétée par une  présentation de portraits de femmes dans la salle d’exposition temporaire. + d'information

 

 De juin à septembre 2019 au Temple de Baffignac

« Les Femmes de la bible » : L'émancipation des femmes au travers de la bible

 

Les panneaux qui composent l’exposition vous feront accomplir tout un parcours biblique en compagnie de femmes très diverses: d'Ève à Marie en passant par Dalila, Bethsabée ou Marie de Magdala.

Elle est présentée par le Musée du Protestantisme, de la Réforme à la laïcité, dans le cadre de sa programmation culturelle 2019 intitulée "Femmes de tête, femmes de cœur, des protestantes engagées".

+ d'information


Du 13 mai au 3 septembre 2017

« Une saga protestante à travers les siècles» : les Bost

expo_bostL'Histoire du protestantisme français est marquée par une série de dynasties pastorales, industrielles ou intellectuelles. Les Bost en donnent un grand exemple : à partir d'un ancêtre réfugié à Genève (vers 1720), puis d'Ami Bost, figure du réveil religieux au XIXème siècle, ils offrent une saisissante variété de talents de destins, en France et dans le monde. Pasteurs, certes, dont le fondateur des Asiles de la Force, mais aussi aventuriers, négociants, historiens, musiciens, écrivains, scénaristes, et jusqu'au chanteur Renaud...

(Exposition en lien avec la saga Bost : les repères de l'identité protestante à travers l'histoire d'une famille et certains de ses membres).

 

Du 28 juin au 20 décembre 2014 

 "Tu ne tueras point"

Jamais sans doute, le commandement de la Bible n'a été aussi constamment violé qu'au XXème siècle. Mais le siècle de la guerre a été aussi celui du pacifisme, de la non-violence, de l'objection de conscience, que ces mouvements aient trouvé ou non leurs racines dans les enseignements du christianisme. Le centenaire de 1914 et de la Première Guerre mondiale peut être l'occasion de commémorer l'action de celles et ceux qui, en amont comme en aval du conflit, voire en son ceour, ont fait entendre une autre voix, rappelé d'autres commandements que ceux de la patrie des armes. Les Musées de Ferrières et de Nicolet, au Québec, unis pour l'occasion, ont choisi de se faire l'écho du fracas de la guerre mais aussi du murmure grandissant de la paix.


De fin mars au 20 mai 2015

Exposition de peinture contemporaine de Michel Carrade

Né en 1923 à Tarbes, Michel Carrade est un peintre français de l'abstraction lyrique. Il appartient au groupe dit de l'Ecole de Paris.

"De jour en jour, peindre la couleur est devenu un choix qui s'est lui-même imposé comme sujet de peinture  : qui a nécessité une stratégie pour se libérer de la forme qui enferme et privilégier l'énergie résultant de l'intéraction des couleurs."


De juin à novembre 2015

Exposition "Trésors cachés, trésors révélés"

Les hommes ont toujours cherché à cacher ce qui leur était le pus cher : l'argent et l'or, bien-sûr. L'amour. Mais aussi les livres. Les papiers. La foi. L'identité. Toutes sortes de "trésors" enfouis dans les murs, les coeurs, les mémoires, les noms. Les minorités persécutées, interdites, ont dû, plus que d'autres groupes, multiplier les trésors cachés. Si bien cachés parfois, et leurs propriétaires massacrés sur place ou partis pour un exil définitif, que leur secret a pu se perdre pendant des siècles, et être redécouvert de manière toute fortuite, à l'occasion de la restauration d'un mur, d'une maison...Cachées pendant des siècles, à cause de la violence du temps, de la peur, de la mort puis de l'oubli, pièces et livres ressurgissent au grand jour. Leur contenu, mais aussi leur parcours, à travers la nuit des siècles, nous disent des choses d'un prix inestimable sur l'histoire des minorités, sur leur survie, parfois réussie, parfois réduite à des traces archéologiques. 

Le musée de Ferrières présente pour la première fois au public ces documents exceptionnels ... (Patrick Cabanel)


Du 3 avril au 1er mai

"Quand la Bible sort de sa réserve"

La place de la Bible au sein du protestantisme est bien connue : les pères de la Réformation ont eu pour premier souci de procurer des traductions des Ecritures dans les langues vivantes, alors que jusque-là seuls les lettrés avaient accès au grec de la Septante et au latin des la Vulgate, les versions classiques. On observe dès lors une explosion des traductions, des éditions, des tirages, des commentaires. Des formats également : grand format pour les bibles d'usage lithurgique, liées à des protestantismes reconnus ; petits formats, portatifs, à l'usage des familles et des individus, et aussi des protestants clandestins. Le Musée de Ferrières conserve une collection de Bibles parmi les plus importantes de France. Quand la Bible sort de sa réserve: c'est l'occasion de voyager à travers les espaces et les temps, les langues et les images.


 Expositions temporaires 2012

"Dieux au musée"   "Les spiritualités avec des patchworks"